Comment préparer du bois neuf ?

Une bonne préparation équivaut déjà à la moitié du travail. Un support bien préparé offre un meilleur accrochage et veille à ce que vous profitez plus longtemps du résultat. 4 étapes : DEGRAISSER, SECHER, PONCER, DEPOUSSIERER

1/ Préparer le bois neuf :

1.1 Dégraissez le bois avec du diluant synthétique (appliqué sur un chiffon non pelucheux). Les bois très gras comme le pitchpin nécessitent plusieurs dégraissages successifs. Utilisez de l’eau ammoniacale (10% dilué dans de l’eau) pour l’afzélia ou le merbau.
1.2. Laissez sécher.
1.3. Poncez légèrement dans le sens de la nervure du bois avec du papier de verre P150 à P180. Si le bois est grisaillé, il est indispensable de bien le poncer.
1.4. Dépoussiérez avec une petite brosse.

2/ Préparer le bois déjà teinté ou verni :

2.1. Dégraissez la surface à l’eau ammoniacale (10% dilué dans de l’eau)
2.2. Laissez sécher.
2.3. Poncez légèrement avec du papier de verre fin P220-P280 ou plus fin (sans abîmer les couches existantes).
2.4. Dépoussiérez avec une petite brosse.

Comment réparer des dégradations ?

Cloques, écailles ou fissures sur d’anciennes couches.

1/ Ecaillement généralisé :

1.1 Eliminez les anciennes couches de protection en mauvais état, à l’aide d’un produit décapant (p.ex. Dekapan de De Keyn) ou d’un décapeur thermique.
1.2. Nettoyez le bois après décapage au thinner synthétique.
1.3. Laisser sécher.
1.4. Poncer légèrement.
1.5. Dépoussiérer.

2/ Ecaillement localisé :

Poncez les parties non adhérentes et continuez la préparation comme expliqué ci-avant. Avant d’appliquer la finition, retouchez éventuellement ces endroits à part pour éviter des différences de teinte avec le reste.

Bois grisaillé
Le bois grisaille lorsque celui-ci est exposé au soleil sans protection. Dans ce cas, la couche supérieure des cellules du bois meurt. 1. Poncez entièrement le grisaillement avec du papier de verre de gros grain (P80-P120). 2. Poursuivez la préparation comme expliqué ci-avant.

Bois pourri
1. Remplacez les parties pourries de la menuiserie par un produit de réparation approprié.
2. Poursuivre la préparation comme expliqué ci-avant.

Traitement des fissures et des trous
Bouchez les trous et les fissures avec WoodLover Gupa Woodfiller et égalisez par ponçage. Ce produit est un enduit de rebouchage mat et résistant aux intempéries.

Est-il possible de vernir du bois ciré?

La cire empêche une bonne adhérence. Elle doit être enlevée en profondeur avec un décapant approprié, suivi d’un dégraissage au diluant synthétique.

Comment teinter ou vernir mon escalier ou plancher ?

Il vaut mieux se vouer à un seul système : soit en phase aqueuse, soit à base de solvant.Teintez l’escalier au WoodLover Wood Colors (en phase aqueuse) ou WoodLover Solid Vernis. Vous pouvez continuer avec une finition WoodLover Quick Drying Vernis (en phase aqueuse), respectivement du WoodLover parket satin (à base de solvant).

Comment protéger ma façade en bois ?

Le cèdre, le pin et le mélèze sont souvent utilisés pour les façades en bois. Celles-ci doivent être régulièrement protégées avec des produits imprégnants, qui garantissent un traitement en profondeur, tel WoodLover Impregnant semi-mat. Ce produit respirant pénètre très profondément dans le bois, régule l’humidité et résiste aux intempéries.

Quand poncer ? Faut-il poncer entre les couches ?

La finition sera d’autant plus soignée que le bois a été rendu lisse au préalable. Diminuez la rugosité du bois de charpente que vous voulez imprégner avec du papier de verre à gros grain.Ne jamais poncer du bois neuf à l’eau. Lors de l’application de la première couche d’une lasure ou d’un vernis, les fibres du bois se redressent et il vaut mieux les couper en ponçant légèrement. Des irrégularités ou coulures éventuelles doivent être enlevées avec du papier de verre avant l’application de la couche suivante.Finalement, un ponçage léger est indiqué si le produit a eu le temps de durcir; ceci est d’autant plus le cas avec un vernis dur anti-griffes, ou un vernis pour parquets, car ces vernis durcissent rapidement. Dépolissez entre les différentes couches pour obtenir une bonne adhérence. Dépoussiérez toujours après chaque ponçage.

Pourquoi est-il tellement important de protéger les boiseries extérieures ?

Le bois subit les agressions du soleil et des intempéries ainsi qu’une érosion naturelle. Il demande donc des produits qui régulent l’humidité et la rejettent vers l’extérieur.Ces produits doivent également être pourvus de pigments et d’une protection contre les UV, qui les empêche de « peler » et prévient le grisaillement. Enfin, ils doivent protéger efficacement contre les moisissures et les algues.

Quelle brosse employer ?

Prenez une brosse en soies de porc pures pour les produits à base de solvant, une brosse mixte en fibres synthétiques/soies pures pour les produits en phase aqueuse. Une brosse plate est utile pour les grandes surfaces, une brosse ronde pour les autres travaux. Traitez les boiseries de jardin brutes avec une brosse rectangulaire.L’outil pratique pour vernir un parquet est la brosse large spéciale pour parquet, à préférer au rouleau.

A quelle famille appartient mon bois ?

Une bonne préparation équivaut déjà à la moitié du travail. Un support bien préparé offre un meilleur accrochage et veille à ce que vous profitez plus longtemps du résultat.

1/ Les résineux

L’épicéa, le pin, le cèdre, le mélèze, le pitch-pin sont des bois tendres, de faible densité, qui peuvent se détériorer au fil du temps. Ils sont souvent utilisé pour les chalets, les façades en bois, les abris et les meubles de jardin. Nous vous conseillons d’utiliser des produits imprégnants spécialement étudiés pour les résineux.

2/ Les feuillus

Le chêne, le châtaignier, le hêtre, le frêne, le merbau, l’érable, l’afzélia, l’orme sont des bois durs, solides et stables. Ils sont utilisés pour les parquets, les meubles, les portes et les fenêtres. Ils nécessitent des produits respirants, régulateurs d’humidité.

2/ Les tropicaux

Le teck, le bangkirai, l’iroko, le wengé sont des bois denses, précieux, qui contiennent des huiles naturelles. Ils sont utilisés pour les pergolas, les terrasses, le meubles de jardin ou encore les meubles d’intérieur. Ils sont nourris à l’huile, pour compenser l’évaporation de leurs huiles naturelles.

Que conseiller pour un abri de jardin ?

Un chalet est souvent fabriqué en épicéa (sapin du nord), éventuellement en sapin du pays. Ce bois vit, bouge et réagit à son environnement. Une finition épaisse est donc exclue, car l’élasticité restreinte d’une telle couche ne s’adapterait pas suffisamment aux mouvements du bois. WoodLover Impregnant semi-mat est le produit idéal pour protéger votre abri de jardin en profondeur.

Comment enlever des taches grises apparues sur mes meubles en teck ?

Le WoodLover teak dégriseur enlève le grisaillement de tous les bois exotiques d’extérieur (p.ex. teck, iroko). Laissez agir un petit moment et rincez ensuite à l’eau claire.

Le bon coup de pinceau ?

Mélangez soigneusement le vernis ou la lasure avec une latte, avant emploi et en cours d’utilisation.Commencez à traiter la surface par le haut. Appliquez le produit avec le moins de coups de pinceau possibles afin d’obtenir une teinte et une finition égales. Etalez-le, éventuellement en croisant, mais sans brosser trop souvent pour éviter une finition de piètre qualité. Appliquez le produit dans le sens de la nervure du bois et répartissez-le uniformément en évitant des reprises.Les peintures en phase aqueuse doivent être appliquées en couche suffisamment épaisse, mais néanmoins avec modération, pour empêcher toute coulure. Recouvrez bien les arrêtes du support et rattrapez immédiatement les coulures éventuelles.